La tâche de l’ostéopathe se définit comme une intervention professionnelle de première ligne et  comporte plusieurs étapes dont

L’anamnèse
  • L’anamnèse complète du patient en procédant à un interrogatoire ostéopathique précis tenant compte :
    • des symptômes décrits par le client
    • des liens entre les différents systèmes
    • des conséquences de différents événements (naissance, traumatismes, chirurgies, maladies…)
    • des différents problèmes de santé du client et de ses antécédents

L’évaluation ostéopathique
  • L’évaluation ostéopathique de la mobilité tissulaire et des rythmes physiologiques comprenant : observation, inspection, palpation par :
    • des tests posturaux,
    • des tests palpatoires et dynamiques musculaires, articulaires, vertébraux, viscéraux et crânio-sacrés

La synthèse des données
  • La synthèse des données afin de déterminer les priorités, la ou les causes du problème et d’établir un plan de traitement

Le plan de traitement
  • Le plan de traitement établi selon la méthodologie spécifique ostéopathique, en fonction de l’état de santé, de l’âge et de la vitalité de chaque patient

Une normalisation
  • Une normalisation par des manœuvres douces et spécifiques, nécessaires pour redonner aux tissus du corps humain leur mobilité et leur motilité aux niveaux : myofascial, vertébral et viscéral.

La réévaluation
  • La réévaluation fonctionnelle de l’organisme localement, régionalement et globalement durant le traitement

L’explication
  • L’explication au patient de ce qui a été fait et dans quel but

Des conseils
  • Des conseils d’hygiène de vie et des exercices appropriés afin de consolider les résultats du traitement

L’ostéopathe tient un dossier pour chacun de ses patients. Il communique au besoin avec les autres intervenants de la santé. Il est d’autre part tenu de respecter le secret professionnel. Des reçus d’honoraires professionnels sont émis pour fins d’assurances ou d’impôts. Les frais de traitement se situent entre 80$ et 125$ la séance et sont exempts de taxes provinciales et fédérales. Les traitements sont d’une durée d’environ 45 à 60  minutes selon les cas.