La nausée matinale est un phénomène relativement commun, se manifestant chez environ 50 à 95% des femmes lors des treize premières semaines de leur grossesse (premier trimestre). Bien qu’elles puissent parfois être pénibles, elles n’en sont pourtant point nocives. Voici quelques trucs pratiques et techniques énergétiques pouvant aider à contrer ou à amoindrir ces nausées.

Conseils pratiques :

  • Manger de plus petits repas 6 fois par jour au lieu de 3 gros repas. Il faut, par contre, s’assurer de garder le même apport énergétique que si vous preniez 3 repas par jour.
  • Boire des liquides 3 minutes avant ou après les repas et non pendant.
  • Boire la Tisane Nauséum (Clé des Champs) dès l’apparition des nausées jusqu’à l’arrêt de ces dernières.
  • Consommer environ 200 mg de vitamine B6 tous les jours.

Techniques énergétiques :

Note : les techniques énergétiques peuvent être combinées, certaines vous conviendront mieux que d’autres, il suffit de les essayer pour trouver laquelle est la plus efficace pour vous.

  • Faire la technique de l’Agrafe (voir plus loin)
  • En position assise, appuyez une main sous votre pommette et poussez légèrement vers le haut. En même temps, avec l’autre main, serrez les coins inférieurs du gros orteil. Gardez la position durant une minute ou deux et refaites la technique de l’autre côté.
  • Frottez vos mains ensemble jusqu’à ce qu’elles s’échauffent. Appuyez ensuite une main où vous sentez votre malaise et l’autre sur votre nuque. Prenez de grandes respirations et maintenez la position quelques minutes.
  • Installez-vous en position assise, le plus confortablement possible, sur une chaise. Du pouce et du majeur pincez votre tendon d’Achille situé juste au-dessus de votre talon. De votre autre majeur, venez faire une pression sous votre pommette vers le haut. Maintenez la position quelques minutes et refaites la techniques de l’autre côté. Respirez normalement.
  • Durant environ deux minutes, appuyez sur la première série de points de sédation du méridien de l’intestin grêle (voir plus loin).
  • Posez ensuite vos paumes de mains sur vos pommettes en appuyant vos pouces sur vos tempes et vos doigts sur votre front.

Technique d’équilibration de l’axe pituitaire-pinéale-hypothalamus (l’Agrafe hormonale) : p.228-229 technique PNEI 2

La technique de l’Agrafe consiste à stimuler les points réflexes neurovasculaires (expliqués plus bas) qui ont pour but l’augmentation de votre circulation sanguine au niveau de l’axe formé par les glandes pinéale, pituitaire et l’hypothalamus. Ce sont des glandes très complexes puisqu’elles régulent ensemble la production de plusieurs hormones de notre corps. Ainsi, en augmentant l’apport sanguin à ces dernières, elles s’activeront. Il s’agit d’un exercice primordial puisqu’il aide à réduire votre stress et équilibrer votre système hormonal.

  1. Placez votre pouce, votre index ainsi que votre majeur droit sur le dessus de votre tête.
  2. Placez votre pouce, votre index ainsi que votre majeur gauche juste au-dessus de la courbe qui commence au-dessus de votre tête.
  3. Prenez trois profondes respirations et maintenez les deux points en place.
  4. Maintenez le majeur sur le dessus de votre tête et allongez la main de façon à ce que votre paume se retrouve sur votre front.
  5. Prenez trois autres profondes respirations et détendez-vous.

Technique de l’Agrafe : 64

L’Agrafe est un point reliant deux vaisseaux énergétiques importants de notre corps se croisant au fond de la gorge. Le premier, le vaisseau conception, fait monter l’énergie le long de la face antérieure du corps alors que le deuxième, le vaisseau gouverneur, fait monter l’énergie le long de la colonne vertébrale sur la face postérieure du corps.  Une stimulation de l’agrafe renforce le pont énergétique qui se crée entre l’avant et l’arrière de notre organisme. D’ailleurs, les effets neurologiques découlant de cet exercice sont immédiats. Il permet principalement de ce centrer très rapidement et c’est pourquoi il est souvent utilisé pour couper une crise nerveuse à son début.